Vos pensées ont-elles une influence sur votre vie ?

Publié le : 09 septembre 20213 mins de lecture

Et si l’on débutait par changer notre regard de ce qui nous entoure pour aller mieux ou du moins se calmer ? Voici, entre autres, quelques conseils et procédure à suivre qui peut être utile pour vous.

Changer sa perception des événements

Au travail, quand votre collègue ou quand votre n+1 vous canonne une critique négative, il n’est pas rare de ressasser toute la journée et de tomber par vous dire que vous êtes aussi nul que votre emploi. La pensée positive vous permet de ne pas vous concentrer sur une seule affaire, mais plutôt de s’évoquer tous ces autres moments, sur lesquels vos travaux ont été le meilleur. Vous devez seulement modifier votre perception, car la méthode vous oblige à penser positivement à chaque situation, à revisiter, mais aussi à ne pas consommer trop de l’énergie pour rien. Le Pr Philippe Gabilliet dit : «  En exploitant cela, on instruit à ne plus exagérer, on positive sur les autres et l’on prend du recul ».

Se concentrer sur ses objectifs

Pour entretenir son optimisme, il est nécessaire de se fixer des objectifs, d’établir des horaires réguliers, de mener à bien ses projets, et même de prendre une légère routine. Tout cela est dans le but d’avoir une stabilité émotionnelle non dérisoire. « Transformer ses envies ou ses rêves en réalité est vraiment favorable et engendre un véritable sentiment de réalisation. S’offrir de grands buts est idéal afin d’avancer. L’un des grands axes de la pensée positive est de se lancer ». C’est ainsi que Philippe Gabilliet a mis en évidence l’importance de matérialiser ses objectifs. En outre, il est important d’adopter un rythme de sommeil régulier, être en phase avec ses envies et manger sainement aide à être mieux dans son esprit, ainsi que dans son corps.

Appliquer une positive pensée tous les jours

De nombreuses astuces existent pour adopter la philosophie. D’après Antoine Pelissolo, il est nécessaire de débuter par prévoir un emploi du temps qui inclut des temps de pause, que ce soit à la maison ou au travail. Les professionnels aussi illustres que : « ce moment à soi permet de se recadrer sur l’instant présent et de faire diminuer la pression. Au travail, on opte pour des quelques parties de cinq minutes, et cela peut atteindre jusqu’à 3 fois par jour. Chaque fin de semaine, on favorise des temps morts plus longs, afin de développer des projets individuels ou d’exercer une activité qui plaît ». Tous les soirs, on se rappelle toujours au moins 3 souvenirs positifs de notre journée, peu importe l’origine de l’événement.

Qu’est ce que la géométrie sacrée ?
Loi de l’attraction : comment l’appliquer au quotidien ?

Plan du site